Les Tombeaux Saâdiens

Aller en bas

Les Tombeaux Saâdiens

Message par Admin le Sam 19 Juin - 20:08

Tombeaux Saâdiens


Les tombeaux saâdiens ont été découvert en 1917 par le service des Beaux-Arts et des Monuments Historiques, à qui l’on doit leur restauration et l’aménagement d’un accès aux deux bâtiments. Le premier édifice de cette nécropole royale, connu sous l’appellation de qubba de Lalla Masâouda a été construit par Moulay Abdellah sur la tombe de son père Mohamed Cheikh mort en 1557.

Sous le règne d’Ahmed Al Mansour (1574-1603), cette qubba, à l’intérieur de laquelle les dépouilles de son père, de sa mère (Lalla Masâouda) et de son frère ont été également inhumées, fut embellie et connut des travaux d’élargissement et de décoration. Le bâtiment, de forme carré, est constitué d’une petite chapelle, d’une grande salle et de deux loggias. Le tout est agréablement décoré avec une grande finesse dans l’exécution.

Le second édifice est formé de trois salles dénommées : Salle du Mihrab, Salle des douze colonnes et Salle des trois Niches. Il fut construit par Ahmed Al Mansour qui le destina à recevoir plus tard sa dépouille royale.

La première salle abrite un mihrab couvert de stalactites et son arc brisé et outrepassé repose sur quatre demi colonnettes de marbre gris encadrées de quatre autres colonnettes semblables.

L’oratoire est divisé en trois nefs par quatre colonnes de marbre blanc galbé ou non. Il est éclairé par un lanternon percé à l’ouest de trois fenêtres. La salle servant de mosquée n’a reçu que des tombes alaouites, en particulier celle du sultan Moulay Yazid, mort en 1792.

La salle centrale abrite le tombeau du sultan Ahmed Al Mansour et ceux de trois de ses successeurs. Elle est coiffée d’une coupole soutenue par douze colonnes en marbre de Carrare. Les galeries qui entourent le carré central, sont couvertes de coupoles à stalactites et d’un plafond en bois de cèdre peint et doré.

Les murs sont couverts de faïence émaillée aux entrelacs polygonaux jusqu’à deux mètres du sol et couronnés de frises coraniques dont une est en faïence excisée et l’autre en stuc. La partie qui se trouve au dessus des frises est entièrement décorée d’un ornement de plâtre rappelant le nid d’abeilles. Le sol est jonché de pierres tumulaires en marbre ornées d’inscriptions et d’arabesques. La troisième salle, dite des Trois niches, présente un décor plus riche.

Admin
Admin
Admin

E-mail : marrakeshcity@gmail.com
Messages : 203
Date d'inscription : 09/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum